Communiqué de presse – Brunel Chimie Dérivés

 

Poste Clients : Brunel Chimie Dérivés fait confiance à DIMO Software et sa solution GEC Vision pour automatiser le traitement de ses encaissements clients  

 

Lyon, le 12 mars 2015 – Brunel Chimie Dérivés, fabricant de produits d’entretien, a choisi la solution GEC Vision, éditée par DIMO Software, pour gagner en productivité au sein de sa comptabilité clients. Interfacée avec la comptabilité Sage, GEC Vision permettra à Brunel Chimie Dérivés d’automatiser la gestion de ses encaissements clients et de se concentrer sur le traitement des notes de débit.

Mieux connu pour ses marques grand public Starwax, Kapo, Sinto ou encore Dylon, le groupe Brunel Chimie Dérivés est le leader des solutions d’entretien et de soin de la maison, vendus en circuits spécialisés (grandes surfaces de bricolage, jardineries et drogueries).

Brunel Chimie Dérivés connaît une croissance constante et a émis en 2014 plus de 60 000 factures à destination de ses 3 500 clients. D’autre part, le groupe reçoit de plus en plus de paiements dématérialisés et seul, un collaborateur du groupe est chargé de l’ensemble de la comptabilité clients (encaissements, lettrages, enregistrement des notes de débit). Pour toutes ces raisons, Brunel Chimie Dérivés a décidé d’optimiser la gestion de ses encaissements clients via une solution de productivité comptable.

« Après le benchmark de plusieurs solutions, nous avons choisi GEC Vision et l’expertise de DIMO Software », explique M. Tanghe, Directeur Administratif et Financier de Brunel Chimie Dérivés.  « Le principe est de dégager du temps à nos équipes pour qu’elles se concentrent sur des missions à plus fortes valeurs ajoutées ».

Ainsi, GEC Vision permettra au groupe d’automatiser et de centraliser dans un même outil, l’ensemble des activités liées au traitement d’un encaissement :

  • L’identification du client payeur
  • L’imputation dans le compte client associé
  • Le lettrage
  • Le constat des écarts
  • La comptabilisation des écritures correspondantes.

Comme l’explique Maxime Belloni, Credit Manager de Brunel Chimie Dérivés, le projet GEC Vision est mené dans un souci de productivité et d’efficacité. GEC Vision permettra de remplir plusieurs objectifs :

  •  « rationaliser et optimiser le traitement des encaissements clients,
  • gagner en productivité pour permettre à notre comptable client de se concentrer sur le traitement des notes de débit, ces dernières constituant un levier incontournable pour préserver la trésorerie de Brunel Chimie Dérivés,
  • sécuriser les opérations qui étaient jusqu’à présent manuelles et donc limiter les risques d’erreur,
  • capitaliser sur l’expérience de GEC Vision pour traiter en automatique tous les encaissements, même les plus complexes (par exemple quand une centrale d’achat règle un très grand nombre de factures avec un même virement),
  • permettre à d’autres collaborateurs, comme le Responsable recouvrement, d’assurer un back-up ».

Dans un premier temps, GEC Vision traitera en automatique les 4 000 virements reçus par le groupe chaque année. Mais celui-ci réfléchit d’ores et déjà à étendre la solution au traitement des LCR automatiques.