• banniere-gec-connect

  • banniere-gec-cot

Cadbury

Logo Cadbury, client GEC

GEC Connect pousse plus loin le process de SAP dans la génération d’écritures comptables

Le leader français de la confiserie

Cadbury France est une filiale de Cadbury Schweppes, numéro 1 mondial de la confiserie et numéro 3 mondial des boissons non alcoolisées (CA 2005= 9,9 milliards d’euro, 50 000 collaborateurs). En 2002, l’entité Cadbury France est créée, son siège social est implanté à Paris (75) et son siège administratif à Blois (41).

Cette société occupe une position de leader sur le marché hexagonal du chewing-gum (marques Hollywood, Malabar) et des bonbons en sachets (marques La Pie, Kréma, Carambar, Vichy etc.) et est n°2 des poudres chocolatées (marques Poulain, Grand Arôme) et de la petite confiserie de poche (marques Cachou La Jaunie, Kiss Cool, Stimorol etc.).

En 2005, les 1400 collaborateurs de Cadbury France ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 700 millions d’euros.

 Un outil pour éviter les doubles saisies induites par SAP

En février 2005, M. Babut, nouveau trésorier de Cadbury France, souhaite améliorer la gestion de trésorerie réalisée à l’époque sous SAP. Ce dernier tend à remplacer le module Trésorerie de SAP par un outil dédié. XRT Universe 2 est alors choisi et mis en place.

Dans un même temps, M. Babut a pour objectif de dépasser une autre limite de SAP : la ressaisie manuelle des écritures de la banque dans le logiciel de comptabilité.

En effet, si SAP permet de passer les écritures du compte de banque (512) au compte de transition (511), il ne transfère pas en automatique ces écritures jusqu’aux bons comptes (compte de charge, compte fournisseur, compte clients etc.). Autrement dit, SAP lit le code interbancaire mais n’attribue pas automatiquement le compte de contrepartie. Une ressaisie de 400 écritures par mois était donc nécessaire. Cette tâche est chronophage et fastidieuse car il s’agit de trier les écritures, de trouver le bon compte et de les allouer une par une.

GEC Connect, la solution adaptée

Après avoir consulté différents outils sur le marché, M. Babut choisit GEC Connect car :

  • GEC Connect génère des écritures comptables dans SAP avec un fichier standard sans aucun développement dans l’ERP.
  • la fonction SCAN de GEC Connect permet de lire les libellés des écritures bancaires reçues et donc de générer ensuite dans SAP un nombre d’écritures très large. Ainsi, parmi les 400 écritures à saisir mensuellement (prélèvements, virements reçus, virements banque à banque, frais, commissions bancaires) 70% peuvent en un clic être intégrées dans le système comptable.

La mise en place de la solution

M. Babut a apprécié la rapidité de mise en œuvre de GEC Connect. Trois jours au total pour le paramétrage et la formation sont suffisants pour que les utilisateurs de Cadbury soient autonomes.

Depuis lors, les paramétrages ponctuels dans GEC Connect, comme la création de nouveaux schémas d’écritures comptables, sont réalisés au sein du service trésorerie.

 De nombreux atouts

Satisfait de GEC Connect, M. Babut affirme « les bénéfices de GEC Connect sont en ligne avec nos objectifs de départ ».

Le trésorier apprécie GEC Connect à plusieurs titres :

  • la rapidité : « Les écritures sont intégrées dans SAP en un clic »
  • la sécurité : l’accès aux informations bancaires est totalement sécurisé.
  • la fiabilité : le risque d’erreurs induit par la ressaisie d’écritures est désormais évité.
  • la simplicité : la simplicité de paramétrage et de manipulation ainsi que l’ergonomie du logiciel sont appréciées par les utilisateurs

Du temps dégagé pour l’analyse

Grâce à GEC Connect, le trésorier économise plus de deux jours de travail par mois. M. Babut explique « nous sommes passés du quantitatif au qualitatif ou encore du transactionnel au décisionnel puisque ces deux journées sont allouées à de l’analyse financière pour de meilleures prises de décision ».

Pour conclure…

A la fois pour la société et pour les utilisateurs, M. Babut cherche constamment à intégrer un plus grand nombre d’écritures via l’outil.

Ainsi, il conclut : « GEC Connect peut servir à automatiser un nombre plus large d’écritures, comme celles des cartes affaires ou des factures, nous automatisons toujours plus d’écritures et cherchons en permanence à nous améliorer. »